Skip to main content

Ondes électromagnétiques à la maison
Ondes électromagnétiques à la maison

Diagnostics électromagnétiques en Nouvelle Aquitaine et Pays de la Loire

Au cours des dernières décennies, notre niveau d’exposition aux champs électromagnétiques (CEM) a considérablement augmenté en raison de l’utilisation croissante de technologies sans fil (Wi-Fi, la téléphonie mobile, le bluetooth, radio FM).

Les lignes hautes tensions, les installations électriques domestiques ou professionnelles emmènent également des champs électriques et magnétiques.

Les effets biologiques des CEM sur la santé humaine sont toujours étudiés, mais de plus en plus de scientifiques et de citoyens se préoccupent des effets négatifs graves sur notre santé. 

Les normes gouvernementales fixent des seuils pour nous protéger des effets immédiats des ondes sur la santé, mais quid des effets à long terme…?

C’est pourquoi la norme BioInitiative a été créée en 2007, elle établit des normes de sécurité plus strictes pour l’exposition aux CEM. La norme BioInitiative est soutenue par un groupe de scientifiques indépendants de partout dans le monde qui se préoccupent avant tout de la santé humaine. 

Crédit photo: Guillaume Chueca

Crédit photo: Guillaume Chueca

Ce n’est pas parce qu’on ne ressent rien qu’il ne se passe rien, n’attendez pas que des symptômes apparaissent pour considérer ce danger. Il ne s’agit évidemment pas de se couper du monde et des nouvelles technologies, mais de les utiliser tout en limitant au maximum les impacts négatifs. On parle alors d’hygiène électromagnétique. 

Je me base sur les recommandations de la norme Bioinitiative lors de mes diagnostics électromagnétiques. L’objectif est d’identifier les sources d’émission des CEM, et de proposer les mesures (souvent simples et peu onéreuses) nécessaires pour diminuer au maximum notre exposition dans nos lieux de vie (à la maison comme au travail).