Skip to main content

La géobiologie est l’étude de l’ensemble des influences de l’environnement sur le vivant.

Hippocrate, père de la médecine naturelle, écrivait en 430 avant J.-C dans son traité des airs, des eaux et des lieux: « Celui qui veut se perfectionner dans l’art de guérir considérera comment l’endroit est disposé et s’informera du sous-sol, concurremment avec la constitution des êtres vivants. »

Auteur du fameux Serment d’Hippocrate, il décèdera à 83 ans à Thessalie en 377 avant J.-C, alors que l’espérance de vie à cette époque était de moins de 30 ans… La concentration croissante de la population dans les zones urbaines ou périurbaines ne laisse guère plus le choix pour l’implantation des maisons et immeubles sur les terrains à bâtir. De plus, l’eau arrivant très simplement jusqu’à nos robinets, il n’est plus vital de chercher l’eau circulant dans notre sous-sol. Pourtant, l’exposition prolongée à la verticale de failles, de veines d’eau, ou de croisements de certains réseaux telluriques peut avoir des effets très néfastes sur notre santé.

De plus, les évolutions technologiques fulgurantes de notre siècle impliquent des nuisances collatérales majeures sur l’environnement et le vivant.

La pratique de la géobiologie vise a rechercher tous les facteurs extérieurs naturels, artificiels et subtiles pouvant avoir une impact négatif sur notre santé à moyen et long terme. Influences naturelles : courants d’eau souterrains, failles géologiques, champs énergétiques de la terre, radon (gaz radioactif naturel présent dans le sol de certaines régions).

Influences artificielles: pollutions de l’air et de l’eau, champs électromagnétiques artificiels, nuisances sonores, pollutions lumineuses… Influences subtiles: mémoires des lieux, énergies rémanentes.

Un diagnostic géobiologique concerne tout lieux où le vivant est amené à rester en station prolongée : habitations, bureaux, écoles, hôpitaux, bâtiments d’élevage, etc, et propose de privilégier les zones dites « neutres » et d’éviter les zones dites « pathogènes ». Dormir et se reposer en zone neutre vous mettra à l’abri des agressions venant du sous-sol, vous bénéficierez d’un sommeil plus profond et réparateur, et vous gagnerez en vitalité.

home-welle-etude-cover-image
Charming bungalow homes with white picket fence.

La géobiologie, qu’est-ce que c’est ?

La géobiologie est une discipline qui étudie l’interaction entre les êtres vivants et leur environnement géologique. Certains champs électromagnétiques et radiations naturelles peuvent avoir des effets sur la santé et le bien-être des humains, des animaux et des plantes.

La géobiologie se concentre sur l’analyse des énergies du sol, de l’eau, de l’air et des constructions, et sur les effets qu’elles peuvent avoir sur la santé physique, émotionnelle et spirituelle des êtres vivants. Elle vise à identifier les lieux où les énergies sont nocives ou perturbatrices, afin de proposer des solutions pour les neutraliser ou les atténuer.

Les géobiologues peuvent utiliser des outils tels que des baguettes de sourcier, des pendules, des mesures électromagnétiques ou des analyses de terrain pour identifier les zones à risque et proposer des solutions adaptées. La géobiologie est souvent utilisée dans des domaines tels que la construction de maisons saines, les médecines douces, le feng shui, le développement personnel et la recherche de lieux de méditation et de ressourcement.

Quelles problématiques de santé nécessitent l’intervention d’un géobiologue ?

  • Un sommeil perturbé peut être lié à l’environnement
  • Toutes les maladies inflammatoires peuvent être amplifiées par le champ électrique
  • La sensation de fatigue permanente
  • Dépression
  • Irritabilité
  • Maux de tête très fréquents
  • Douleurs articulaires ou musculaires tenaces
  • Perturbation du système endocrinien
  • Perturbations du système nerveux
  • Perturbation du système cardiovasculaire
  • Baisse de l’immunité global
  • Dysfonctionnement d’organes, des cellules